Malgré les grands risques que présente l’avortement clandestin, 800 cas sont enregistrés par jour au Maroc.  L’association marocaine de lutte contre l’avortement clandestin a organisé le 18 et 19 mai dernier une conférence de presse pour sensibiliser les gens aux risques de l’avortement clandestin et adopter une loi légalisant ce problème.

avortement maroc

Avortement-Maroc3_200