Depuis longtemps, le Maroc a adopté le principe de décentralisation administrative en vue de favoriser l’approchement de tous les services administratifs à la population marocaine. Chaque région gère elle-même ses problèmatiques intenses et élaborent les plans budgétaires pour développer divers projets dont la région a besoin au niveau de l’éducation, espace de loisirs, espace pour la jeunesse marocaine et autres. Cela se fait par les élections établies par la population pour choisir les responsables qualifiés à tenir ces missions.

Carte de 16 régions du Maroc

  • Chaouia-Ouardigha (09) ;
  • Doukhala-Abda (10) ;
  • Fès-Boulemane (05) ;
  • Gharb-Chrarda-Beni Hssen (02) ;
  • Grand Casablanca (08) ;
  • Guelmim-Es Smara (14) (inclut une partie du Sahara occidental, la province d’Es Smara) ;
  • Laâyoune-Boujdour-Sakia el Hamra (15) (inclut une partie du Sahara occidental) ;
  • Marrakech-Tensift-Al Haouz (11) ;
  • Meknès-Tafilalet (06) ;
  • L’Oriental (04) ;
  • Oued Ed-Dahab-Lagouira (16) (situé au Sahara occidental) ;
  • Rabat-Salé-Zemmour-Zaër (07) ;
  • Sous-Massa-Drâa (13) ;
  • Tadla-Azilal (12) ;
  • Tanger-Tétouan (01) ;
  • Taza-Al Hoceima-Taounate (03).