En cas de besoin financier, le bénéficiaire d’un effet de commerce peut être payé de cet effet en le présentant à sa banque à tout moment voire avant l’échéance y mentionnée avec une contrepartie d’un frais appelé : agio.

Cette opération permet au porteur de l’effet de commerce d’avoir la somme indiquée mais déduite des frais de l’agio c’est ce qu’on appelle l’escompte, il se calcule suivant cette règle :
e = V.N x n x t/12 (n en mois)      ou     e = V.N x n x t/360 (n en jours)

- e : escompte

-VN : valeur nominale (la somme mentionnée dans l’effet de commerce)

-n : la différence entre la présentation de l’effet et la date de l’échéance  en mois ou en jours

-t : taux d’escompte