Votre espace d'informations.. Restez brancher grace à guide-az.com

Archive de ‘Entreprise’ Category


mondelez marocRéputé à l’échelle internationale, le biscuit Oreo est dorénavant produit au Maroc avec le lancement officiel d’une ligne de production avec une technologie de pointe bien sophistiquée par Mondelez International. On parle d’un total d’investissement estimé à 105 millions de Dirhams qui va assurer la demande nationale de ce fameux biscuit et ainsi accroitre le chiffre d’affaires enregistré avec les partenaires commerciaux mais également apporter une valeur ajouter au marché de biscuiterie.
Lancé depuis Mars 2015, Mondelez maroc s’engage à assurer la production d’Oreo à hauteur de 900 millions de biscuits Oreo chaque année ceci dit 2,5 millions au quotidien. La qualité de production est assez avantageuse au Maroc comme celles réalisées en Europe étant donné que l’image doit être maintenue à l’échelle internationale mais plus précisément au Maroc pour qu’il soit le leader dans la biscuiterie.
En effet, une liste de normes standards rigoureux sont à respecter par les filiales de Mondelez International chose qui va assurer le gout délicieux et craquant si séduisant auprès des millions de consommateurs au monde entier.
Mondelez Maroc tiendra en compte les particularités du marché marocain pour répondre à ses besoins en termes des canaux de distribution et les formats à concevoir avec des prix imbattables.

employeurs au MarocComme chaque année, le Maroc reconnait le palmarès des entreprises marocaines pour les classer les meilleurs employeurs selon des critères bien précises et cela en touchant tous les secteurs d’activité économique.

Il y a à peine 2 mois, le palmarès 2014 a pu dévoiler les 15 entreprises marocaines qui enregistrent un taux d’employabilité assez élevé et du coup, elles ont détenu le trophée selon la catégorie d’entreprises « Grandes entreprises » ou « Petites et moyennes entreprises ».

Dans la catégorie des grandes entreprises, le grand prix  a été remporté par le leader de secteur de télécommunication au Maroc, Inwi suivi par HP CDG IT Services Maroc, pionnier dans les services informatique, qui a obtenu le deuxième prix.

Le 3ème prix a été accordé à la compagnie opérante dans l’ingénierie: Jacobs Engineering SA

Le 4ème prix a été mérité par la société spécialiste des matériaux de construction: Lafarge Maroc

La 5ème prix a été offert à la société de crédit de consommation: WAfasalaf

Le 6ème prix était pour la société opérante dans le secteur de construction et BTP : Bymaro

Le 7ème prix était pour APM Terminals Tanger

Le 8ème prix était pour Al Amana microfinance

Le 9ème prix est pour la marque de prêt à porter: Marwa Maroc

Notons que le classement est basé sur des critères bien raisonnables qui concernent généralement les conditions du travail, l’assiduité des employés, la politique de recrutement et de motivation professionnelle.

Atlanta est la ville de naissance de Coca Cola, la plus grande firme des sodas à travers le monde. Comme tout a commencé à Atlanta, la ville abrite le plus grand musée de la marque. Mais depuis sa naissance, Coca Cola n’a jamais pensé à mettre en place une sorte de deuxième siège. En effet, il n’est pas vraiment question de siège, mais plutôt d’un musée de représentation. Après Altanta, Coca Cola a décidé pour cette année 2015 d’ouvrir un autre musée grandiose dans la ville d’Agadir au Maroc.

Pourquoi choisir Maroc ?

musée de Coca cola à AgadirPour une raison méconnaissable de tous, Coca Cola a choisi Maroc, notamment la ville d’Agadir, pour mettre en place son deuxième plus grand musée. Après Atlanta, Coca Cola n’a pas vraiment pensé à instaurer un autre musée au monde. En effet, la firme possède de nombreux sous-sièges à travers le monde entier, en Europe comme en Asie, en Afrique comme en Amérique latine. Parmi les différents pays et villes partenaires, pourquoi Coca Cola a choisi Maroc et Agadir ? Même si les raisons n’ont pas été prononcées, il faut dire que Marco est un pays de consommateurs potentiels de produits Coca Cola. C’est peut-être l’une des raisons qui ont poussé la firme à instaurer son 2ème plus grand musée dans la ville d’Agadir.

À quoi va servir ce musée ?

En effet, ce musée permettra à Coca Cola d’améliorer son image d’un côté et de mieux servir ses clients de l’autre côté. Puis, ce musée servira du lancement et de l’amélioration de l’image de la légendaire bouteille en verre de Coca Cola. Celle-ci a réussi à parcourir le monde entier en quelques années seulement et a su imposer sa notoriété auprès de tous les consommateurs. L’ouverture de ce musée est programmée pour le mois de juin prochain et tous les consommateurs ou pas pourront le visiter pour découvrir l’histoire et l’évolution de la firme.

imperial tobacco marocUne acquisition de 7 500 m² a été faite par la Société Marocaine des Tabacs (SMT) au sein du Business Center Anfa Place installé à Casablanca. La filiale d’Imperial Tobacco a ainsi l’intention d’y installer son nouveau siège au Maroc. Conçu en bord de mer par international Foster et Partners, un cabinet international d’architectes, Anfa Place est un projet multifonctionnel dans lequel on trouve un centre commercial de 30 000 m², un business couvrant une superficie de 15 000 m² ainsi qu’une résidence touristique de 104 appartements dont la gestion est sous traitée à un groupe portugais dénommé Pestana. Anfa Place est aussi un programme résidentiel de 260 unités et abritera prochainement un hôtel de 5 étoiles qui sera construit par Four Seasons. Pour la conduite de ce programme, Inveravante, le promoteur du projet, a bénéficié des conseils de CBRE.
Anfa Place est un projet de prestige qui changera à coup sûr l’image de la corniche de Casablanca. L’objectif est de permettre aux résidents de basculer dans un style de vie urbain exclusif en habitant dans des logements d’exception. Une remarquable combinaison de résidences touristiques, d’appartements de luxe, de business center, d’hôtels somptueux et de centre commercial sera réalisée afin de prendre en compte tous les goûts et faire passer les Marocains du rêve à la réalité.

Le nouveau siège de la Banque Populaire (BP) a été inauguré à Laâyoune. BP vient ainsi par cet événement consolider sa place de leader régional des banques présentes.

banque populaire laayouneIl faut savoir que cette banque est la toute première à s’installer dans les provinces du sud du Maroc et il faut remonter en 1976 pour situer la période à partir de laquelle l’établissement a commencé son implantation. Aujourd’hui, elle dispose d’une grande expérience et d’un potentiel immense en matière d’activité bancaire au point d’être un acteur incontournable dans ce secteur. En outre, les usagers des banques au Maroc ont une grande confiance en BP et des produits qu’elle propose au fil du temps.

Ce n’est pas un hasard si on considère BP comme le leader régional incontournable. En effet, elle compte environ 90 000 clients et plus de 17 200 sociétaires. En outre, son réseau est très important et ne cesse de s’élargir avec l’ouverture du siège de Laâyoune. On compte au total 24 agences de la banque ouvertes dans plusieurs localités comme Boujdour, Al Marsa, Tarfaya, Smara et Dakhla. BP est véritablement la première banque de la région et les chiffres sont assez clairs à ce propos. En fin 2013, elle avait une part de marché de 41,6 % au niveau des dépôts et 68,4 % qui touchent les crédits à l’économie.

Marrakech est la ville marocaine choisie par le groupe Alshaya pour l’ouverture de son 3ème magasin H&M au Carré Eden de Gueliz. Le groupe koweïtien voit grand à l’occasion de cette ouverture. En effet, c’est un espace de plus de 2 300 m² qu’il a l’intention de consacrer au prêt-à-porter, que ce soit pour les enfants, les hommes et les femmes. On y trouvera aussi de la lingerie et des cosmétiques. Il est bon de savoir que le groupe Alshaya a également annoncé qu’il pourra lancer ses collections H&M aussi bien au Maroc qu’à l’international. Le groupe est détenteur dans le royaume de cartes American Eagle, Outfitters, Pinkberry, Next, Payless Shoes et Starbucks.

H&M à MarrakechH&M est un groupe suédois considéré comme le troisième vendeur mondial de vêtements après la marque américaine Gap et l’espagnole Zara. Le groupe est présent dans 37 pays et compte 76 000 collaborateurs pour 2061 magasins. Il faut dire que l’une des forces de H&M est le fait de collaborer avec de grands noms de la mode. En effet, la marque est très souvent en partenariat avec des géants comme Versace, Lanvin et la Maison Martin Margiela, ce qui contribue davantage à sa notoriété. On apprécie aussi chez H&M la diversité des collections proposées pour hommes, enfants et femmes.

Burger King au Maroc Dans le domaine de la restauration rapide, Burger King est connu comme l’un des leaders au monde. Cette grande chaîne est déjà implantée au Maroc avec l’ouverture de 5 restaurants. Mais Burger King a décidé d’accentuer sa présence dans le pays avec l’ouverture d’un sixième restaurant.
Les 5 premiers restaurants de Burger King sont localisés à Anfaplace, Morroco-Mall, Fez-Mall et aux quartiers Agdal et Hay Riyad à Rabat. Quant au sixième, il faut se rendre sur le boulevard de la Corniche à Casablanca pour le trouver. Ce restaurant n’a rien à voir avec les 5 autres, ni avec tous les restaurants que compte le Maroc. Il s’agit simplement du plus grand espace de restauration de tout le pays.
Burger n’a nullement l’intention de s’arrêter là et nourrit de grandes ambitions au Maroc. Ses objectifs de croissance sont d’ailleurs très importants dans le pays. En tout cas, la chaîne envisage ouvrir dans les 5 prochaines années plusieurs restaurants pour atteindre un total de 20 établissements. Le Maroc peut être fier de la présence de Burger King sur son territoire, un privilège qui n’est pas donné à tout le monde. En effet dans toute l’Afrique, il n’y a que 2 pays où cette chaîne de restauration opère à savoir naturellement le Maroc et l’Égypte.

SMIG marocain Le projet de loi n° 2-14-343 concernant la hausse du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) pour les travailleurs du secteur de l’industrie, de l’agriculture, du commerce et des professions libres a été approuvée lors d’un Conseil du gouvernement qui a eu lieu à Rabat. C’est le ministre de l’Emploi et des Affaires sociales qui a présenté ce projet de loi dans le cadre de la mise en route des résultats issus du dialogue social engagé en avril entre le gouvernement et les partenaires économiques et sociaux. Il avait été décidé lors de ce dialogue de poser des actes afin de promouvoir la situation financière des salariés que ce soit dans le secteur privé ou public.

Il a donc été décidé de revoir le SMIG et de l’augmenter de 10 % pour les secteurs du commerce, de l’industrie et des services à compter du 1er juillet 2014. Quant au secteur de l’agriculture, il y aura augmentation, mais en deux tranches. La première prendra effet dès le 1er juillet 2014 et est de 5 % tandis que la deuxième sera effective à partir du 1er juillet 2015 et sera également de 5 %. Dans les secteurs du commerce, de l’industrie et des services, la fixation du SMIG se fera à 12,85 DH/heure dès le 1er juillet 2014 et de 13,6 DH/heure à partir du 1er juillet 2015. Pour le secteur agricole, il sera de 66,56 DH/jour au 1er juillet 2014 et de 69,73 DH à partir du 1er juillet 2015.

forbes classement On compte 39 entreprises marocaines dans le top 500 du classement Forbes des meilleures entreprises. La première à apparaître sur la liste est Wafa Assurance, qui est d’ailleurs la première entreprise du secteur de l’assurance dans le monde arabe. Les actifs de cette société sont estimés à 3,6 milliards de dollars et ses bénéfices sont évalués à 96,8 millions de dollars après l’exercice de 2013. Wafa assurance a ainsi sorti la tête dans le top 100 du classement Forbes en devançant Qatar Insurance et General Insurance, des compagnies qataries.

Il faut dire que Wafa Assurance n’est pas la seule compagnie marocaine à figurer dans ce top 100 de Forbes. En effet parmi les 39, il y en a 5 – en plus de Wafa Assurance – dans les 100 premières entreprises. Quant à Attijariwafa Bank, la maison-mère de Wafa Assurance, on la trouve à la 23e place du classement alors que la Banque Centrale Populaire (BCP) est à la 53e place et BMCE à la 56e. La marche suivante (la 57e) est occupée par l’opérateur téléphonique Maroc Télécom. Il est bon de noter que dans ce classement, ce sont les banques marocaines qui sont les plus représentées. On rappelle que Forbes s’est basée sur les revenus, les valeurs de marché et les profits réalisés par ces entreprises pour réaliser ce classement.

Maghrib Entrepreneurs Le programme Maghrib Entrepreneurs sera lancé dans toute la France en commençant à Marseille pour solliciter les diasporas marocaines y résidents à investir dans leur pays d’origine. En effet, ce dispositif, mis en place par l’Agence de l’Entrepreneuriat en Méditerranée, du Céfir qui est une ONG travaillant dans la promotion des échanges interculturels entre le Maghreb et l’Europe ainsi que la Fondation de la création d’entreprises du groupe Banque Populaire et de PlaNet Finance, vise à encourager les Marocains résidents à l’étranger à investir au Maroc en leur proposant de nombreux bénéfices à portée de main. Il s’agit d’un côté d’un projet d’accompagnement pour les porteurs de projets et d’un autre côté d’un appel à projet conçu directement par le Royaume du Maroc. Dans les deux cas, l’objectif du Maghrib Entrepreneurs est de faciliter les démarches administratives pour la réalisation des projets. Ce n’est pas tout, le programme promet également des opportunités de financement, une facilité de l’accès au foncier, l’élaboration du plan d’affaires gratuitement et bien d’autres avantages. Ainsi, 12 réunions seront organisées dans toute la France pour la promotion de ce programme et les 100 meilleurs projets issus de ce lancement bénéficieront d’un accompagnement gratuit et personnalisé.

Royal Air MarocLa compagnie aérienne Royal Air Maroc selon le site britannique Breaking Travel News a commandé 4 Boeing 787 Dreamliner auprès d’un constructeur aéronautique américain. Cependant, les commandes n’arriveront pas toutes en même temps. Quoi qu’il en soit, la flotte recevra du renfort pour ses lignes déjà existantes, mais pense également à ouvrir de nouvelles lignes vers d’autres horizons dans les quatre coins du globe. La première commande sera livrée à la fin de cette année et ce Boeing travaillera sur la ligne déjà existante Casablanca-New York-Montréal. Les trois autres appareils arriveront un an plus tard et sera dédié pour la création d’une nouvelle destination du Maroc vers plusieurs pays et grandes villes du monde. Le Royal Air Maroc a prévu d’ouvrir une ligne partant de Casablanca vers Dubaï avec la prochaine commande qui sera livrée dans le premier trimestre de l’année prochaine. Le troisième Boeing B 787 Dreamliner qui n’atterrira au Maroc qu’en 2016 servira pour une nouvelle ligne entre le Maroc et le Pékin. Il ne sera plus nécessaire de faire plusieurs escales pour partir en Chine grâce à cette nouvelle ouverture. Le quatrième Boeing pour sa part n’arrivera au Maroc que plus tard et sa ligne de travail n’a pas encore été définie pour le moment.

Sawsan Mbirkou Qui pouvait s’imaginer un tel dévouement de la part d’une Marocaine, surtout de la part de Sawsan Mbirkou, aujourd’hui à la tête d’une entreprise qu’elle a donné naissance sur le sol canadien ? Bien vrai que ce nom ne vous dit pas grand-chose, mais pour faire simple voici une brève histoire sur sa vie.
Sawsan Mbirkou est née au Maroc, précisément à Casablanca, l’une des grandes villes du pays. Elle quitte sa belle ville natale à l’âge de 17 ans avec ses parents pour aller poursuivre ses études à Montréal.
Parlant parfaitement le français, elle décide de continuer ses études supérieures en Anglais d’où elle obtient son baccalauréat en psychologie. La chance lui sourit puis elle obtient une bourse de mérite pour aller poursuivre ses études de deuxième cycle à Londres. De retour à Montréal en 2008 avec sa maitrise en main, et complètement anglophone, elle se lance dans l’enseignement. Puis l’année suivante, en 2009, elle devient formatrice en relations interculturelles en intégrant la commission scolaire de Montréal.
Durant toute sa vie, elle n’a fait que changer d’atmosphère, vaincre toutes ces médisances lorsqu’elle était à Montréal et à Londres. Pour elle, ce n’est pas facile de s’insérer dans un endroit qu’on ne connait pas.
IRIS immigration est le nom que porte son entreprise. Elle vise l’accueil et l’intégration des immigrants sur le sol canadien.

Wessal-Capital Le fond Wessal Capital est un projet qui a pour but de subvenir de grands projets dans 4 pays du Golfe dont les Émirats arabes unis, le Koweït, le Qatar et l’Arabie Saoudite avec son voisin le Royaume du Maroc. Pour le moment, 3 projets ont été entamés par le fond Wessal Capital dont les deux sont déjà achevés. Il s’agit en effet de la reconversion du port de Casablanca qui a coûté 530 millions d’euros, l’aménagement d’une partie de la vallée du fleuve Bouregreg pour un budget de 775 millions d’euros. Ensuite, le Capital Wessal pense à finaliser son troisième projet sous 3 mois. Il s’agit d’un projet pour la réhabilitation du port de Tanger selon l’affirmation du directeur général de l’entreprise responsable des travaux. Les travaux précédents financés par le fonds ont été dirigés par des entreprises différentes selon chaque pays. Ceux des Émirats arabes unis ont été effectués par Aabar Investments PJS, ceux du Koweït ont été dirigés par Al Ajial Investment Fund Holding et ceux du Qatar ont été menés par Qatar Holding LLLC. Par ailleurs, les projets entretenus au Maroc sont assurés par les Fonds marocains de développement touristique, FMDT.

Smala and co Et enfin, la plateforme de crowdfunding en ligne que les porteurs de projet attendent depuis un bon temps au Maroc est bien lancée avec Smala & co qui s’est initiée la dessus.
La plateforme de Crowdfunding consiste à financer les projets sélectionnés par le staff de la dite plateforme en proposant ses avantages et tous ses détails pour que les internautes commencent à les financer d’une manière bien sécurisée. Autrement dit, c’est une alternative excellente aux porteurs de projet au détriment des crédits bancaires qui reste restreint à des personnes répondant à leurs critères.
Depuis son lancement en 11 Juin 2014, la plateforme enregistre une demande quotidienne de proposition du projet mais puisqu’il y a une sélection bien rude Smala and Co a lancé uniquement trois projets à soutenir financièrement et d’ici le mois Aout va ajouter 5 autres nouveaux.

A part MoneyGram, on trouve un autre prestataire très reconnu au Maroc qui propose de transfert d’argent dans le royaume et aussi de et vers le Maroc. Bien évidemment, on parle de Western Union mais une grande partie des marocains posent la question sur les tarifs d’envoi d’argent par ce prestataire:

  • 37DH pour les transferts de 0 à 1000dh,
  • 47DH pour les transferts de 1000,01 à 3000DH,
  • 57DH pour les transferts de 3000,01 à 5000DH,
  • 67DH pour les transferts de 5000,01 à 10.000DH,
  • 0,67% du montant pour les transferts > 10.000DH.

Commentaires Récents